Sasha Vorobyova: “C’était dans ce triplet que je ne voulais pas être”

Alexandra Vorobyeva
Photo: archives des services de presse

“Quand j’ai découvert que je chantais dans une troïka avec Valya Biryukova et Katya Shemyakina, j’étais très surprise et bouleversée”, a déclaré Sasha à la Journée de la femme. – C’est dans ce triplet que je ne voudrais pas être le plus. Le fait est que sur le projet avec Valya et Katya, nous sommes devenus très amicaux, et il était dommage que nous devions concurrencer.

En ce qui concerne le discours lui-même, je tiens à dire que maintenant, il n’est pas si effrayant d’aller sur scène, car il ya déjà une petite expérience des performances sur le projet. Mais ce nombre était pour moi une véritable expérience. Je veux dire un grand merci au mentor de croire en moi, donnant la composition difficile de Jacques Brel. Quand Alexander Borisovich a proposé de jouer cette composition, j’étais très inspiré, car je n’ai jamais chanté en français. Préparé depuis longtemps, mémorisé quelques lignes par jour par cœur. Mais maintenant, les chansons en français ne me feront jamais peur!

Peu avant l’émission, Alexander Borisovich a proposé de présenter l’introduction en russe, ce qu’il a lui-même proposé, et il s’est avéré vraiment ridicule. Je pense que nous avons réussi à presque 100% de la tâche et, avec le formidable orchestre “Phonograph”, nous avons obtenu un nombre très intéressant. “

About

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

− 2 = 1