Olga Lomonosova (Kira Voropaeva)

Photo: cadre de la série, Starface

Dans la série – La mariée d’Andrew.

Comment c’était

– Au premier moment, quand Alexandre Nazarov m’a proposé ce projet, j’ai réalisé qu’il était peu probable que je décide. Les doutes étaient principalement dus au genre dans lequel je n’ai jamais travaillé. Et l’emploi quotidien, c’est-à-dire l’impossibilité de se retirer en parallèle sur d’autres images. Mais j’étais persuadé, décidé et c’est parti! Aussi je ne regrette pas.

Au fil du temps, tout le négatif, qui était de ce calendrier fou, avait disparu. Bien que, lorsque vous entrez dans les pavillons “Amedia”, où nous avons travaillé, vous sentez cela, le corps se souvient immédiatement de la difficulté. Mais je ne me souviens que d’une équipe positive et amicale. Dans les derniers jours du tournage, nous avions une tradition: jouer tous ceux qui jouent sa scène finale. J’ai été joué par Olga Ostroumova. Dans notre scène commune, j’ai commencé à dire quelque chose de pas du tout dans le texte, sérieusement et avec confiance, mais je me demandais. En général, on s’est moqué de ceux qui filmaient sans s’arrêter!

Avant “Ne pas naître belle”, je jouais déjà beaucoup dans les films, mais je ne ressentais pas une popularité et un amour aussi fous. Vous ne pourriez pas aller presque n’importe où – pas dans un café ou dans un film, il suffit de marcher dans la rue. Dans les premiers instants, cela semblait très étrange et même désagréable. C’est alors que dans ma garde-robe il y avait beaucoup de casquettes, de lunettes et d’autres accessoires. Je suis souvent reconnu par le rôle de Kira, d’autant plus que la série se répète chaque année (elle se déroule désormais en semaine sur la chaîne “Home” – Note Woman’s Day).

Quoi maintenant

– De collègues sur “Ne pas naître …” rencontrez bon gré mal gré souvent avec Grisha Antipenko. Nous continuons à jouer ensemble sur scène, nous avons sorti la pièce “Cyrano de Bergerac” au théâtre Malaya Bronnaya. J’aime beaucoup Masha Mashkov, avec qui nous croisons rarement, mais avec précision. Avec Julia Takshina, bien sûr, je suis son parrain, le fils aîné de Vanya.

Sur des histoires aussi longues que «Ne soyez pas belle, je ne suis plus abonnée. Maintenant, je tourne à Kiev dans la série “Citizen Nobody” pour la chaîne “Russia”. J’ai eu le rôle de “femme-mal”, le bras droit du meurtrier. Si vous considérez que le meurtrier est Misha Efremov, il est clair que je suis dans une entreprise formidable! J’attends aussi avec impatience la sortie de “Parrain” sur “The First Channel”, où nous avons été fusillés avec Sergei Puskepalis.

Et ma principale réalisation de ces dix années est que j’ai donné naissance à deux enfants!