Israël: les déserts d’Arava et du Néguev, où il vaut la peine de visiter

Arava, Néguev et Judée – il y a jusqu’à trois déserts en Israël. Mais dans aucun d’entre eux, il est impossible de se perdre même pendant une demi-heure. Julia Sonina l’a vérifié en personne

Montagnes dans le désert du Néguev, Israël

« Le but de votre visite? » – « Festival de Yoga en Arabie » – Je suis officier responsable des douanes israéliennes, et ne commencent alors à comprendre que Arava – le même désert d’Arabie, sur lequel Moïse a conduit les enfants d’Israël 40 ans mise à jour complète de la population. Aujourd’hui, la zone désertique du bassin jordanien, où il était possible de se perdre il y a 2000 ans, est remplie de badges et de panneaux pour les esprits lents. Il existe des itinéraires pour la randonnée et le vélo. Les falaises pour les grimpeurs sont vissées dans les rochers. Partout, à l’exception des gorges, la 3G est plus performante que l’hôtel. Dans les endroits de camping, quelqu’un d’invisible apporte de l’ordre après avoir rendu visite aux touristes. Les temps nouveaux sont de nouveaux miracles. Au lieu de la romance de l’Ancien Testament, le désert offre à la personne moderne le silence et la possibilité de se détendre. Penser Surestimer Méditer Particulièrement bon pour le faire à l’aube dans la vallée de Timna (Désert Arabia) ou sur le bord du cratère Ramon Makhtesh (Néguev) – le plus grand cratère du monde. Il y a un troisième – des Juifs, mais nous ne l’ont atteint, coincé dans la ville de Mitzpe Ramon, à une altitude de 900 m au-dessus du niveau de la mer.

La mer Morte est depuis longtemps devenue un lac très salé et continue de fondre à une vitesse de 1 m par an. La mer Morte est depuis longtemps devenue un lac très salé et continue de fondre à une vitesse de 1 m par an.
Une des attractions est la visite des Bédouins. Ils vous donneront certainement du café et du thé à la menthe. Une des attractions est la visite des Bédouins. Ils vous donneront certainement du café et du thé à la menthe.

 Il y a trois ans, c’était une colonie de travail typique de bâtiments, des millions dans le monde. Un vrai backwater. Et peut-être pourquoi (bien, parce que le paysage autour d’elle ressemble à la surface de Mars de satellites de la NASA) à Mitzpe Ramon a commencé à se déplacer de Tel-Aviv et Jérusalem, les cadres frustrés, les entrepreneurs et les créateurs. Ils ont ouvert des cafés et des boutiques végétariennes où ils vendent des dattes, des légumes biologiques et du lait de chèvre. Mettre en place une vie culturelle. Près de la ville se trouve le plus grand observatoire astronomique d’Israël. En août, lorsque la pluie de météores de Perséides arrive, des gens de tout le pays viennent à Mitzpe Ramon. La nuit, ils se rassemblent au stade pour écouter les conférences de scientifiques célèbres et observer le phénomène céleste. Pour le bien de cette flash mob, les autorités éteignent même les lumières de la ville. Un autre endroit pour rassembler les admirateurs de l’astronomie – au pied des piliers de Salomon dans le parc national de Timna. Là, l’étoile est également clairement visible. Le reste des 364 nuits de l’année, les gigantesques falaises sur lesquelles ont été conservés les dessins de l’homme primitif sont effectivement éclairées par des projecteurs.

Les amoureux de la vie privée peuvent louer une maison non pas dans un kibboutz, mais directement dans le désert. Les amoureux de la vie privée peuvent louer une maison non pas dans un kibboutz, mais directement dans le désert.

Les déserts occupent 60% du territoire d’Israël. Ils sont équilibrés par trois mers – le rouge, le mort et la méditerranée

En Israël, tout est proche. Mais pas assez pour aller au désert juste une journée. Il est préférable de s’arrêter quelques nuits dans l’une des colonies-kibboutz, ce qui est suffisant dans le Néguev et à Arava. Le type de maison d’hôtes “comme à l’auberge” coûte de 100 à 200 dollars par nuit, selon la saison et le niveau de confort. 

Désert d’Arava

Dans l’après-midi, vous pouvez faire du yoga ou de prendre un sac de café, faire des incursions dans le désert, et la nuit pour brûler un feu en place pour « Sula » (de l’hébreu est traduit par « la paix », « sans souci »). C’est le nom du coin où les habitants ont apporté une paire de vieux fauteuils, un canapé, des livres et une narguilé pour un repos agréable. La règle principale est de ne pas jeter ou toucher le bois des autres. Alors, s’il vous plaît, utilisez – la nuit dans le désert, il fait froid, comme dans l’espace. 

Dans le désert du Néguev, il y a quelque chose à voir - le Red Canyon, les montagnes d'Eilat et le cratère géant de Ramon. Dans le désert du Néguev, il y a quelque chose à voir – le Red Canyon, les montagnes d’Eilat et le cratère géant de Ramon.

Pratique

VISA: En Israël, jusqu’à 90 jours visa n’est pas nécessaire (mais la réservation d’hôtel ou une copie du document d’identité de la partie invitante, ainsi que l’assurance maladie et un billet imprimé avec vous des coûts).

QUAND ALLER: Toute l’année sauf les mois d’été.

VOL: Il y a des vols directs vers Tel Aviv depuis Aeroflot, El Al, Transaero.

Intéressant: Du 15 au 22 mars à Eilat se déroule la fête de la migration printanière des oiseaux. Les outardes, les hiboux du pharaon, les hiboux, les chèvres égyptiennes et nubiennes, les frites, les poêles et autres oiseaux très rares voleront.

À Dolphin Reef, près de la station balnéaire d'Eilat, sur la mer Rouge, venez nager avec les dauphins et faire de la plongée avec tuba. À Dolphin Reef, près de la station balnéaire d’Eilat, sur la mer Rouge, venez nager avec les dauphins et faire de la plongée avec tuba.

Photo: Getty Images, ministère du Tourisme d’Israël

About

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

33 − = 23