Millions de roubles pour trois et la tutelle Denis Matsuev – ce sont les lauréats des trois du projet. Même pendant la compétition, le pianiste a invité ces gars à jouer dans son projet de jazz. Deux d’entre eux (Mudritsky et Turin) en raison Matsuev aller à un festival de musique à Paris.

Nous parlons de ces jeunes virtuoses, dont les compétences sont enviées par des musiciens professionnels adultes.

Rostislav Mudritsky, 12 ans, joueur de bayan, Moscou

Rostislav Mudricky
Photo: vk.com Rostislav Mudritsky

– En finale, c’était difficile, parti à 5 heures du matin et à 5 heures du matin, nous sommes rentrés chez nous. Hier j’étais malade et froid, mais je ne joue pas avec des cuivres, mon principal est les mains. Maintenant, j’ai un vieux instrument, il a 16 ans, je rêve de m’acheter un nouvel accordéon à boutons en Italie, ce qui lui permet de faire des économies. Sa première taxe gagnée en 8 ans – j’ai été payé 500 euros au concours de bayan en Europe. On m’a ensuite acheté un uniforme scolaire. Bien que je n’aie pas de revenu permanent, tout ce que je reçois est consacré aux outils et aux études. Pendant ces années, j’ai remplacé 6 bayans. Ma grand-mère et mon grand-père – enseignants en cours d’accordéon et d’accordéon, ils ont commencé à m’enseigner à partir de 5 ans. Maintenant je travaille tous les jours pendant plusieurs heures. Avec mon calendrier de tournées pour étudier dans une école ordinaire est difficile, alors je suis passé aux devoirs. Et j’aime aussi le football, le chant, l’écriture et la lecture de poésie. Je suis né à Primorsky Krai, mais maintenant je vis à Moscou. Nous avons déménagé avec ma famille (j’ai deux frères et une soeur) quand j’avais 6 ans. Mes parents ont voulu développer mes capacités.

Katya Filimonova, 10 ans, tambours, village de Stepno, région de Saratov

Katya Filimonova
Photo: vk.com Kateriny Filimonova

– Quand j’ai passé le casting, je n’ai pas cru tout de suite et je n’ai pas pensé à la victoire. Je voulais voir Moscou, jouer sur la grande scène pour que beaucoup de gens entendent, tout le pays! J’étais heureux d’être diffusé à la télévision. Je voulais prouver que les filles ne peuvent pas jouer de la batterie plus mal que les garçons. Tout le village était malade pour moi! Elle a raconté sa victoire à sa grand-mère, l’a appelée la nuit – elle n’a pas dormi, elle était inquiète et quand elle l’a découvert, elle a pleuré. Mon rêve est d’acheter une batterie électronique pour étudier à la maison, maintenant ça se réalisera et je jouerai encore mieux! Et je donnerai le reste de l’argent à ma grand-mère – elle se soucie tellement de moi. Et je veux vivre et étudier à Moscou et devenir un batteur célèbre. Pourquoi ai-je choisi la batterie? En général, quand j’avais 6 ans, je faisais de la danse en cercle à la maison de la culture. Et il y a deux ans, je rentrais chez moi avec les répétitions et j’ai entendu comment l’ensemble d’un autre cercle jouait, regardait dans la salle de classe, on m’a proposé de prendre des bâtons, j’ai essayé et j’ai aimé. Je n’ai pas jeté de danse, mais la plupart du temps, je joue du tambour. Un an plus tard, le professeur de mon cercle, Alexei Viktorovich, a insisté pour que j’aille étudier la musique dans une école de piano, car je dois connaître la notation musicale. Je vais à la salle de musique tous les deux jours, je passe le reste du temps sur l’installation pendant 2 heures et avant les compétitions pendant 4 à 5 heures. Même dans une école ordinaire, je réussis à apprendre “excellent”. Dans mon temps libre, je communique avec des amis, j’aime faire de l’artisanat et broder.

Sofya Tyurina, 9 ans, saxophoniste, Balakovo, région de Saratov

Sonia Tyurina
Photo: vk.com Sonya Tyurina

– En finale, je n’étais pas inquiet, car j’avais l’habitude de jouer. Pendant plusieurs années, j’ai joué dans plusieurs orchestres: “Virtuosos of Moscow” dirigé par Vladimir Spivakov, dans l’orchestre de jazz de Moscou d’Igor Butman, Balakovo, Saratov symphonique et autres. Tout le monde me demande: pourquoi le saxophone? Dans mon enfance avec ma mère, je suis allé à des concerts, à la télévision, sur Internet et je voulais jouer au saxophone. Depuis 5 ans, j’étudie dans une école de musique. Comme je parle souvent, je vais à l’école deux fois par semaine, j’étudie chez moi avec ma mère. Je chante, je joue du piano, du violon et de la guitare, je vais nager et danser. La performance sur “Blue Bird” a été l’événement le plus marquant de ma vie, tout comme la victoire au concours “Casse-Noisette”. Le lendemain, nous sommes allés au magasin avec ma mère pour choisir un nouveau saxophone sur lequel nous dépenserons le prix. Mes idoles sont Margarita Shaposhnikova et Igor Butman.