Chacun d’entre nous au moins une fois entendu des stéréotypes sur l’Angleterre, parfois compliqués, introduisant des doutes ou, au contraire, attirant. Ce que vous devriez croire, et ce qu’il est temps d’oublier, dit Anastasia Dzuzzati, auteur du blog Inspiration d’Anastasia Dzutstsati. Avec le pays, elle est familière, car elle a vécu et étudié à Oxford pendant plusieurs années déjà.

Lorsque j’ai atterri à l’aéroport pour la première fois à Londres, il semblait que le sol allait quitter ma place. Avant de choisir le lieu d’étude, j’ai longtemps hésité, mais j’ai quand même décidé de passer de la Russie froide à l’Angleterre non moins froide, ce qui lui plait aussi avec des pluies constantes. En attente de votre vol «Moscou-Londres, J’étais en train de trier dans ma tête ce qui me fait plus peur: le snobisme des Anglais que mes connaissances aimaient discuter ou «opportunité unique prendre le petit déjeuner tous les jours. Je n’ai jamais prévu d’étudier, et encore moins de vivre dans ce pays. J’étais plus attirée par l’Amérique avec sa simplicité et une sorte de chic new-yorkais. Quelle a été ma surprise quand toute la spéculation a été dissipée avec les premières minutes de rester dans le brumeux Albion.

Chacun d’entre nous au moins une fois entendu des stéréotypes sur l’Angleterre, parfois compliqués, introduisant des doutes ou, au contraire, attirant. Franchement, après avoir passé deux ans en Angleterre, j’étais tellement habitué à toutes les nuances de la vie locale que, même pour moi, même une curiosité de rentrer chez moi après un long séjour. Certains arguments sur les Britanniques sont d’ailleurs vrais, mais il y a encore beaucoup de spéculations sur la culture locale que je voudrais dissiper. 

Flocons d’avoine, monsieur!

Si vous avez toujours pensé que le petit-déjeuner n’est que du gruau en Angleterre, vous vous trompez profondément. Après avoir regardé les aventures de Sherlock Holmes et du docteur Watson, je craignais terriblement que je craque en Angleterre, terriblement mal aimée pour moi. Mais c’était là. Le petit-déjeuner anglais traditionnel, appelé Full English Breakfast, comprend des ingrédients assez lourds et riches en calories tels que des saucisses, du bacon, des haricots, des œufs sur le plat avec des champignons et des tomates. Et maintenant, imaginez que pour tout cela, ils apportent également des toasts au beurre salé. N’est-ce pas trop?

Raideur des lèvres

Cet idiome en anglais est littéralement traduit par «lèvre supérieure figée et se réfère à la particularité de l’anglais – la capacité de se tenir en main. Cette expression est apparue au XIXe siècle, lorsque les hommes britanniques portaient une moustache. Alors les hommes nerveux se remarquaient sur les lèvres tremblantes, ou plutôt sur la lèvre supérieure, parce que leurs moustaches commençaient aussi à trembler. Depuis lors, on pense que les hommes doivent rester sous contrôle afin de ne pas donner de sentiments. Mais que pouvons-nous dire, nous connaissons tous le sentiment d’anxiété, d’irritation et d’émotion, et croyez-moi, les Britanniques ne font pas exception.

Snobisme britannique

Il y a une conviction profonde que tous les Anglais – un peu de snob et de sincérité n’est pas leur caractéristique principale. Et parfois c’est vraiment vrai. En se promenant périodiquement dans les rues d’Oxford, je capte les regards de professeurs sérieux quittant la zdnany de la célèbre université, et je me demande comment tu peux être si sombre. Cependant, il y a un grand «mais, qui distingue tous ces «sombres professeurs de beaucoup.

Il est impossible de ne pas remarquer la politesse insensée des Anglais. Il me semble que les habitants doivent simplement présenter leurs excuses à tout le monde et à tout ce qui se passe, que ce soit la pluie de fin mai ou l’oiseau qui s’est couché sur votre robe, cela n’a rien à voir avec les excuses. C’est incroyable à quel point les habitants aiment demander pardon. Eh bien, comment pouvez-vous les appeler snobs après ça? Retenu – oui, mais certainement pas des snobs. Bien qu’il y ait un inconvénient: les Anglais aiment se plaindre.

En Angleterre, il pleut toujours

Toujours en Angleterre il pleut. Et avec cela, vous ne pouvez pas discuter. Ou allez-vous discuter? Dans mon expérience personnelle, les pluies m’ont toujours hanté à Londres, mais dans d’autres parties de l’Angleterre, le temps pluvieux ne plaît qu’en automne et en hiver. Bien que nous puissions dire que le temps ici est très variable. Et il n’ya rien à faire, c’est pourquoi les habitants aiment en discuter avec une tasse de thé ou de bière.

L’heure du thé

L’anglais et la vérité dépendent du thé, mais peu de gens connaissent la grande prédilection des Britanniques pour l’alcool. Les boissons commencent ici le jeudi et se poursuivent jusqu’au dimanche et les jours de semaine restants sont dilués avec de la bière pour le dîner dans le pub. Mais que puis-je dire – l’heure du thé n’a pas été annulée. Par conséquent, le thé au lait se boit partout et constamment. Et il me semble que c’est l’une des classes les plus préférées des Anglais.

Posh Grande-Bretagne

Londres est considérée comme le centre de l’élite et, pour une raison quelconque, il semble que la Grande-Bretagne dans son ensemble soit l’apogée de l’aristocratie et tout ce qui lui est cher. Mais même Londres est pleine de contrastes: à vingt minutes de métro du centre-ville, vous pouvez atteindre les bidonvilles où vit la classe ouvrière et le taux de criminalité dépasse les statistiques de Moscou. Si à Moscou la vie coule plus ou moins uniformément, alors Londres se précipite d’un extrême à l’autre.

Humour britannique

Un autre stéréotype sur l’anglais est le sarcasme éternel. Beaucoup de gens pensent que la blague locale est étrange et démodée. Les touristes ont parfois du mal à dialoguer avec les Britanniques, ces derniers plaisantant à leur tour avec subtilité et intérêt. Et franchement, j’adore l’humour anglais. Pour comprendre les blagues anglaises, vous devez réfléchir à ce qu’elles vous disent. Je suis sûr que c’est beaucoup plus amusant et spirituel que les blagues médiocres ordinaires. Ils aiment les blagues locales et leur addiction aux files d’attente, par exemple. Où que vous alliez, les files d’attente sont construites partout en Angleterre. Alors ne soyez pas surpris de voir une file d’attente de kilomètres pour les glaces. C’est ici dans les limites normales.

Les stéréotypes, qui regorgent de ce pays, sont surtout la fierté des Britanniques, certains sont extrêmement ennuyeux. Ils donnent une sorte de piquant à la vie locale et montrent une fois de plus la richesse de la culture anglaise. Je vous conseille de ne pas croire chaque pensée de l’Angleterre. Assurez-vous de visiter ce pays incroyable – et vous comprendrez tout vous-même. Je vous promets que vous ne resterez pas indifférent.

Photos fournies par l’auteur