Que faire si un enfant a jusqu’à un an souvent malade

Pourquoi un enfant de moins d’un an est souvent malade

Les médecins estiment que les maladies les plus courantes de la première année de vie sont:

  • ARVI;
  • la grippe;
  • infections infantiles;
  • Maladies ORL.

Dans ce cas, les causes de maladies fréquentes chez l’enfant peuvent être différentes.

l'enfant est malade avant l'année
Si l’enfant est souvent malade avant l’année, la mère doit faire particulièrement attention
Photo: Getty

Souvent, les maladies provoquent des foyers d’infection chronique dans le nasopharynx. Une rhinite et une pharyngite non complètement guéries entraînent une intoxication et une intoxication du corps. En conséquence, l’immunité s’affaiblit et ne peut pas résister à la moindre infection. Si un enfant a des végétations adénoïdes, la cause des maladies permanentes peut être cachée. En raison des adénoïdes, l’enfant souffre constamment d’otite, d’amygdalite et de bronchite.

Si le bébé a subi une hypoxie à la naissance, sa douleur n’est pas surprenante. Le manque d’oxygène entraîne des troubles de la circulation sanguine et l’affaiblissement du système immunitaire. Les défaillances dans le fonctionnement du système endocrinien, les stress constants, la prise prolongée de médicaments et même le fait de vivre dans de mauvaises conditions écologiques affectent la résistance globale de l’organisme de l’enfant aux infections.

Que doivent faire les parents si l’enfant est souvent malade avant l’année

La future mère doit prendre soin de la santé de son bébé avant sa naissance. Une femme enceinte doit éviter tout contact avec les patients, passer tous les examens et rester calme. Pendant la première année de votre vie, vous devriez essayer de nourrir votre bébé avec du lait maternel.

Si le temps est déjà perdu, vous devez prendre de telles mesures:

  1. Passer un examen complet des spécialistes.
  2. Établissez un repas complet.
  3. Effectuer les procédures de durcissement: bains d’air, marche pieds nus, arrosage avec de l’eau.
  4. Évitez l’utilisation constante d’antibiotiques et d’immunomodulateurs.
  5. Protégez l’enfant du stress.
  6. Déplacez-vous au moins temporairement dans une zone écologiquement propre si vous vivez dans un environnement défavorable.

Si le bébé est souvent malade, ne paniquez pas. Il convient de faire attention à la rapidité avec laquelle l’enfant récupère. Si le corps du bébé peut facilement faire face à l’ARVI et que les complications ne surviennent pas, vous ne devriez pas vous inquiéter, même si cela se produit souvent.

Chaque cas doit être considéré individuellement, une consultation de pédiatre compétente est donc nécessaire. Si les parents évaluent sobrement la situation et ne vont pas sans cesse arroser l’enfant avec des pilules et des sirops, tout finira par bien se passer.

Lire la suite: augmentation de la pression intracrânienne chez les enfants

About

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

23 − = 16