Lorsque la poitrine cesse de faire mal pendant la grossesse

La poitrine devrait-elle faire mal au début de la grossesse?

Chez une femme enceinte, le volume augmente. Les mamelons et les halos s’assombrissent et deviennent plus sensibles. Souvent, la poitrine montre un réseau vasculaire.

quand la poitrine tombe malade pendant la grossesse
Lorsque la poitrine ne fait pas mal pendant la grossesse, il vaut mieux en parler au médecin
Photo: Getty

Cela est dû à un changement du fond hormonal dans le corps. La quantité de l’hormone progestérone, produite par les ovaires et les glandes surrénales, augmente activement pendant la grossesse. Par conséquent, au premier trimestre, les femmes enceintes ont souvent des douleurs thoraciques. Et c’est normal.

Qu’est-ce que cela signifie si la poitrine cesse de souffrir avant la 13ème semaine?

Chaque femme est unique. Certains remarquent un léger gonflement des glandes mammaires et une douleur à peine perceptible dans la poitrine, qui passe rapidement. D’autres, cependant, la douleur à la poitrine, qui a commencé au tout début, ne part que jusqu’à la fin de la grossesse.

Mais il existe des situations où la douleur thoracique interrompue est un symptôme alarmant:

  • Grossesse congelée. Avec cela, les glandes mammaires perdent de la douleur. La poitrine devient douce. Le plus souvent, l’embryon s’arrête pendant 8 semaines.
  • Menace de fausse couche due à l’absence d’une hormone de progestérone. Si vous vous adressez à un médecin à temps et corrigez une carence de cette hormone, alors tout peut être corrigé. Pour sauver l’enfant, une femme est nommée “Dufaston”, “Utrozhestan” ou des injections de “progestérone”.
  • Dysfonctionnement de la glande thyroïde ou de l’hypophyse. Peut être exprimé comme une perte de sensibilité dans les glandes mammaires et une augmentation de l’inconfort. L’absence de traitement en temps opportun de cette maladie entraînera l’interruption de la grossesse.

Une femme peut non seulement arrêter les douleurs thoraciques, mais aussi présenter d’autres symptômes. Si des anomalies telles que des douleurs abdominales basses, des saignements du vagin, une forte augmentation de la température corporelle ou une mauvaise santé, vous devez immédiatement consulter un médecin.

Mais tout est complètement inoffensif. À partir du deuxième trimestre, la production de progestérone est réduite et elle cesse complètement de donner naissance. Par conséquent, la poitrine cesse de faire mal et le bébé se développe normalement.

Il arrive souvent que les femmes, en raison d’une impressionabilité excessive, vivent en vain et présentent les symptômes de diverses maladies. Mais dans ce cas, il ne sera pas superflu d’être prudent et de parler de vos peurs au médecin. Et l’enregistrement précoce augmentera les chances d’une grossesse heureuse.

About

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

25 − 17 =