Causes et dangers de faibles niveaux d’hCG pendant la grossesse

Causes de faible hCG pendant la grossesse

Il existe certaines normes pour le contenu de l’hCG dans le sang d’une femme enceinte. Puisque le corps de chaque femme est unique, ces normes sont assez souples. Mais encore, si les niveaux d’hormones n’atteignent pas la limite inférieure des valeurs acceptables, cela devrait être préoccupant.

Hgg faible pendant la grossesse
Un faible taux d’hCG pendant la grossesse est déterminé par l’analyse du sang de la veine
Photo: Getty

Les raisons peuvent être les suivantes:

  • Grossesse extra-utérine. Lors d’une grossesse extra-utérine, l’embryon est fixé non pas dans le corps de l’utérus, mais à l’extérieur: dans le tube, sur l’ovaire ou sur le col de l’utérus. HCG dans ce cas va grandir, mais comme une telle grossesse n’a pas de chance de se développer normalement, l’hormone va augmenter très lentement.
  • Grossesse congelée. Si l’embryon cesse de se développer et meurt, le corps cesse de produire de l’hCG. Les analyses peuvent montrer non seulement le manque de croissance de l’hormone, mais aussi sa chute brutale.
  • Menace de fausse couche. La croissance de l’hCG est quelque peu inhibée s’il existe une menace de fausse couche. Une variété de causes peut provoquer une menace: infections, déséquilibre du fond hormonal, conflit rhésus, mauvaises habitudes, activité physique intense.
  • Troubles génétiques chez le fœtus. Il existe certaines pathologies chromosomiques dans lesquelles le taux de hCG est anormalement bas – syndrome d’Edwards, triploïdie. Bien entendu, il est impossible de faire une telle analyse d’un enfant sur la base d’une faible HCG pendant la grossesse, sans recherche supplémentaire.

L’indice individuel de l’hCG est non seulement important, mais aussi la dynamique de son développement. Par conséquent, il est logique de passer les tests deux fois pour voir à quelle vitesse les indicateurs augmentent. Peut-être que dans quelques jours la situation s’améliorera.

Une faible HCG pendant la grossesse est une occasion de faire des études supplémentaires, par exemple la procédure échographique. Si l’embryon est mort, il peut être déterminé sans équivoque. L’échographie facilite également le diagnostic de la grossesse extra-utérine.

Si le taux d’hCG réduit était détecté lors du premier dépistage, les indicateurs devraient être évalués conjointement avec d’autres hormones. En cas de suspicion grave de pathologie génétique, le médecin peut recommander une procédure de biopsie des villosités choriales ou du placenta. Cela donnera une réponse précise à la question de savoir si l’enfant est en bonne santé.

About

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

21 − 11 =