Le jeune Al-Jalil accompagne déjà son père lors des cérémonies officielles.

Emir de Dubaï, Sheikh Mohammad avec sa plus jeune fille Al-Jalilah

Mohammad bin Rashid Al Maktoum – l’émir de Dubaï, le Premier ministre et vice-président des Emirats arabes unis – est considéré comme l’un des dirigeants politiques les plus compétents au Moyen-Orient. Un réformateur né, il vise à réaliser encore une plus grande prospérité pour leur pays. Et Cheikh – père attentionné. Sur les occasions formelles, il apparaît souvent avec les héritiers et a récemment présenté au public leur plus jeune fille.

Mohammad a 23 héritiers de femmes différentes: 9 fils et 14 filles. Et Al-Jalilah, 10 ans, est l’une des plus belles et des plus aimées. Récemment, la fille a accompagné son père lors des cérémonies en l’honneur de la fête nationale – Flag Day. Dans le Instagram de l’émir, des photos communes avec la fille sont publiées et la signature de l’un d’entre eux indique: «Le drapeau de nos Émirats est un symbole de notre union et de notre force. C’est une fierté pour les parents et les enfants. Sous notre bannière, nous progressons vers le progrès. Sous notre drapeau, les jeunes construisent les Emirats du futur. ” 

Comme il est indiqué lors de la cérémonie Al-Jalil est apparu sans le niqab, avec une face ouverte. Peut-être dans un proche avenir, elle fermera ses portes le visage charmant, mais il est possible que la fille du réformateur principal des Emirats Arabes Unis sera autorisée sans l’apparence habituelle de « accessoire » dame arabe. Par exemple, la princesse Haya Bint Al Hussein, épouse de Cheikh et la mère de la jeune fille, apparaît souvent sur les événements sociaux en Europe en autfitah la mode élégante des maisons européennes. 

Rappelons que Son Altesse Royale la Princesse Haya a obtenu son diplôme au Royaume-Uni. Elle parle plusieurs langues (parle un peu en russe) et mène une action caritative active. En 2007, Khaya est devenue la première femme arabe nommée par le Messager de la paix de l’ONU. Et il y a 15 ans, Haya est devenue la première femme arabe à participer au Championnat du monde équestre à Jerez, en Espagne.

Cheikh Mohammad avec son épouse la princesse Haya aux courses d’Epsom Derby, le 3 juin 2017

Ainsi, selon toute vraisemblance, Al-Jalil suivra les traces de ma mère et, dans un avenir proche, représentera Dubaï avec dignité partout dans le monde.

  1. Princesse de l’Est: Iman bint Abdullah – une jeune copie de la reine Rania
  2. Statut “libre”: les cinq héritiers royaux les plus influents du Moyen-Orient
  3. Espoir de la Couronne: les enfants qui deviendront des rois et des reines à l’avenir

Photo: Instagram (@hhshkmohd), Getty Images