Vitamines contenues dans les poissons: une liste et des propriétés utiles

Vitamines contenues dans le poisson
Vitamines contenues dans les poissons: une liste, l’effet sur le corps
Photo: Getty

Minéraux et vitamines dans les poissons: une liste, l’effet sur le corps

En plus des vitamines et des minéraux, les acides gras oméga-3 sont importants dans la viande de poisson. En raison de l’activité de ces substances, le travail du système nerveux et cardiovasculaire est normalisé. Les acides réduisent le risque de crise cardiaque et d’accident vasculaire cérébral, empêchant la formation de caillots sanguins.

Contient des minéraux et des vitamines dans le poisson rouge, la carpe, la carpe, la daurade, ainsi que dans d’autres variétés de poissons. Pour conserver le maximum de substances utiles dans le produit, il est recommandé de le faire bouillir, de le faire cuire sans huile dans du papier aluminium, de le saler et de le sécher. Le poisson frit absorbe les cancérogènes formés lors de la combustion des huiles (graisses).

Les composés utiles suivants sont présents dans la composition de la viande de poisson:

· Rétinol;

· Tocophérol;

· Phosphore;

· Fer

· L’iode;

· Les calciférols;

· Vitamines du groupe B.

Le rétinol et ses dérivés dans le poisson sont contenus sous forme de substances facilement digestibles. La vitamine est responsable du développement de nouvelles cellules cutanées, elle prévient le vieillissement précoce. Poissons riches en vitamine A: anguille, flétan, hareng, maquereau.

Tocophérol – une vitamine de la jeunesse, a un effet antioxydant, déclenche des processus de régénération dans le corps. Dans les poissons de la rivière, son contenu est beaucoup moins important que dans la mer. Le tocophérol est présent dans les poissons gras.

Le phosphore renforce le tissu osseux et l’émail des dents, joue un rôle important dans la synthèse des protéines. L’élément stimule le cerveau, participe au métabolisme des graisses, des protéines et des glucides. Le phosphore se trouve dans les poissons des rivières, des lacs, de la mer et des océans.

Le fer augmente les fonctions protectrices du corps, aide à digérer les vitamines. Le minéral participe à l’hématopoïèse, empêche le développement de l’anémie. Le contenu élevé du macroélément se trouve dans le thon

L’iode empêche la perturbation du fonctionnement normal de la glande thyroïde. Il stimule l’immunité humaine, prévient les maladies cardiaques. L’iode fait partie des poissons de mer et des fruits de mer. Dans les poissons des rivières et des lacs, son contenu est minime.

Les calciférols (vitamine D) renforcent le système musculo-squelettique, aident à assimiler le calcium. Des substances sont présentes dans le maquereau, le saumon, le thon, la lamproie et l’acné.

Les vitamines du groupe B sont contenues dans tous les types de poisson. L’acide folique, la thiamine, la riboflavine et la pyridoxine régulent les processus métaboliques dans l’organisme. La cyanocobalamine normalise le travail du système nerveux, augmente la résistance au stress.

Les poissons les plus précieux sont considérés comme des variétés grasses. Dans la composition de sa viande et du foie, des composés plus utiles que dans la viande d’autres espèces. Selon les recherches, les substances qui composent le poisson prolongent la vie avec une utilisation constante du produit.

Lire la suite: vitamines dans les œufs de poulet et de caille

About

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

29 − 21 =