Contenu de l’article:

  • Causes de la douleur
  • Douleur thoracique avant les menstruations
  • Comment réduire la douleur

Douleur à la poitrine
Douleur thoracique avant les menstruations
Photo: Shutterstock

Causes de douleur thoracique pendant le syndrome prémenstruel

Le syndrome prémenstruel, ou syndrome prémenstruel, est une condition caractéristique de l’organisme de la femme, dans laquelle des changements se produisent liés au rejet d’un ovule non fertilisé. Le syndrome prémenstruel est un complexe complexe de symptômes qui se manifeste par toute une série de troubles métaboliques hormonaux, neuropsychiques et végétatifs-vasculaires qui se manifestent à des degrés divers chez l’une ou l’autre femme et dépendent des caractéristiques individuelles de l’organisme.

La présence de ces troubles est notée par près de 80% des femmes. La plupart d’entre elles sont accompagnées d’une gêne physique et psychologique, d’attaques non motivées, d’irritabilité et de larmes, de douleurs abdominales basses et de douleurs thoraciques.

Les causes de l’apparition de douleurs caractéristiques dans la poitrine sont les modifications de la structure des tissus des glandes mammaires associées au réarrangement cyclique régulier des fonctions du corps féminin, régulées par des hormones telles que l’oestrogène, la prolactine et la progestérone.

Au cours des menstruations précédentes, le corps entier d’une femme, y compris ses seins, se préparait à l’apparition de la grossesse et de l’allaitement. Chez certaines femmes, de tels changements deviennent même perceptibles: à la fin du cycle menstruel, le sein augmente à mesure que le volume des tissus glandulaires augmente. Lorsque la conception ne se produit pas et que l’œuf non fécondé quitte l’utérus, les tissus glandulaires commencent à s’atrophier et la poitrine à diminuer. Ce processus s’accompagne d’un syndrome douloureux et est de nature cyclique, il est appelé mastodynie chez les médecins et est considéré comme un phénomène physiologique naturel et normal.

Douleur dans la poitrine avant les menstruations – c’est un sujet de préoccupation

Même si vous ressentez une douleur à la poitrine avec la première menstruation, vous aurez toujours besoin de montrer et de consulter un gynécologue, et mamologist, et plus encore quand la douleur cyclique, provoquant une gêne importante, étiez-vous récemment. Parfois, elles sont causées non seulement par des processus involontaires dans les tissus des glandes mammaires, mais aussi par des maladies graves telles que l’oncologie et le dysfonctionnement de la thyroïde. Pour s’assurer que ce n’est pas le cas, l’endocrinologue doit également être vu.

La cause de la douleur très sévère dans la poitrine peut être un dysfonctionnement des organes pelviens, une inflammation des ovaires, une défaillance hormonale, des infections sexuelles ou le processus de formation de kyste qui a commencé

Chaque mois est un fardeau supplémentaire pour de nombreux organes et systèmes internes, de sorte qu’ils peuvent provoquer une douleur dite indirecte, qui peut être causée par: une névralgie intercostale, une inflammation des nerfs, des problèmes cardiovasculaires.

Pour vous assurer que ce n’est pas le cas, vous devrez passer des tests, y compris et sur les marqueurs oncologiques, pour vérifier l’activité de la glande thyroïde, faire la mammographie et l’échographie du sein et, peut-être, des organes du petit bassin. Lorsque les médecins rejettent toutes les autres raisons, cela signifie que vous êtes en très bonne santé et que la douleur dans votre poitrine est en réalité «juste» un symptôme du syndrome prémenstruel.

Syndrome prémenstruel
Syndrome prémenstruel
Photo: Shutterstock

Comment réduire les douleurs thoraciques avant les menstruations

Au cours des études médicales du symptôme du syndrome prémenstruel, la dépendance de la force et de la durée des sensations douloureuses sur la façon dont une femme mange, si son régime alimentaire est équilibré. La consommation de fruits, de légumes, de produits laitiers à faible teneur en matière grasse, de viande et de poisson, de fruits de mer, de céréales à grains entiers et de pain a une incidence très positive sur le bien-être général et le métabolisme normal.

Pendant la période du syndrome prémenstruel, il vaut mieux exclure l’utilisation d’alcool, de graisses saturées, de chocolat et de café

Pour normaliser le fond hormonal dans le menu, il est nécessaire d’inclure des produits à base de soja, des noix et des graines. Dans votre alimentation devraient être des aliments contenant du calcium, du magnésium, des vitamines B6 et E, après avoir consulté un médecin, vous pouvez également prescrire des multivitamines ou des suppléments minéraux appropriés. N’oubliez pas que le bon mode de vie, facilitant le syndrome prémenstruel, comprend l’activité physique. Les exercices d’aérobie et de marche rapide sont assez accessibles et ne vous prendront pas beaucoup de temps, et les bénéfices seront plus importants.

Ne prenez pas de médicaments contre la douleur pendant le syndrome prémenstruel si vous décidez d’avoir un bébé

Dans le cas où les médicaments ne font sans analgésiques traditionnels peuvent utiliser: acétaminophène (Tylenol) ou ceux qui appartiennent au groupe des non stéroïdien: l’ibuprofène, le naproxène ou l’aspirine habituelle. Ces médicaments, bien que délivrés sans prescription médicale, doivent être pris très soigneusement et uniquement dans les cas où la douleur est très forte et cause réellement un inconfort. Les composants qui soulagent la douleur lors du syndrome prémenstruel se retrouvent dans de nombreux contraceptifs oraux, mais parfois ils provoquent eux-mêmes de telles douleurs, tout ici est individuel et dépend de votre arrière-plan hormonal.

Il est aussi intéressant de lire: comment accélérer la croissance des cheveux.