Névralgie et grossesse. Inflammation du nerf trijumeau pendant la grossesse

Nerf ternaire: inflammation pendant la grossesse

L’inflammation (névrite) trijumeau se manifeste la succession des douleurs à court tir dans la joue et de la mâchoire, parfois – dans le front. Il y a plusieurs raisons à cela, et essentiellement: le surmenage nerveux, l’hypothermie ou le traumatisme. Mais pendant la grossesse, cette maladie résulte également de changements hormonaux. Il y a une compression du vaisseau de la colonne vertébrale du nerf facial du trijumeau, et sa pulsation mène à une tique.

Si le temps n’est pas pris, une névrite de ce type peut entraîner une asymétrie du visage, une paralysie des muscles du visage, une douleur sévère à la tête, aux oreilles et aux dents. En règle générale, se débarrasser de ce problème est très simple: le neurologue prescrira le traitement. Mais pendant la grossesse, surtout au premier trimestre, ces médicaments sont contre-indiqués. La carbamazépine peut être prescrite, mais elle provoque une carence en acide folique dans le corps de la femme enceinte, et cela doit être pris en compte lors de la prescription d’un traitement. L’effet positif est donné par:

– traitement avec des vitamines du groupe B;

– Physiothérapie (électrophorèse, massage).

Maux de dos: sciatique

Inflammation du nerf trijumeau pendant la grossesse: symptômes
Inflammation du nerf trijumeau pendant la grossesse: symptômes
Photo: Getty

La sciatique est une inflammation du nerf sciatique. Pendant la grossesse, beaucoup de femmes souffrent de cette maladie. À mesure que la taille du fœtus augmente, la charge sur la colonne augmente également. Lorsque la sciatique engourdit souvent les jambes ou ressent une sensation de brûlure, la douleur est localisée sur un côté et cède la jambe. Particulièrement préoccupé par la maladie des femmes du deuxième trimestre de la grossesse, lorsque le fœtus se positionne tête baissée. Si vous ne faites pas attention aux symptômes de la sciatique, les conséquences sont déplorables:

1. Incapacité de bouger de manière indépendante à cause de la douleur.

2. Menace de fausse couche.

3. La grossesse congelée avec inflammation du nerf sciatique.

Douleur à la sciatique ne doit pas être confondue avec des sensations douloureuses dues à la discordance des os du bassin! Lors du diagnostic de la sciatique, il est recommandé à la femme d’observer le repos au lit, de suivre un cours de massage et de gymnastique thérapeutique. Toutes les sensations désagréables et douloureuses pendant la période d’attente de l’enfant devraient être une occasion de consulter immédiatement le médecin traitant, qui, en cas de besoin, transmettra au spécialiste nécessaire.

Aussi intéressant à lire: mousse d’oxygène pour le visage

About

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

37 − 29 =