Herbes médicinales et leur application dans la pratique médicale

Contenu de l’article:

  • Phytothérapie
  • Conditions d’utilisation
  • Application de formes posologiques
  • Pâtes, poudres et poudres

Herbes guérisseuses
Plantes et herbes médicinales: vidéo
Photo: Shutterstock

Phytothérapie

Parmi la grande variété de méthodes de traitement des maux de tête et des migraines, la phytothérapie a ses propres recettes. Cela est dû au fait que les moyens d’origine animale et végétale sont intrinsèquement plus proches du corps humain. Ils ont rarement des effets secondaires, leur effet est plus doux. Les plantes curatives ont une vaste gamme de propriétés thérapeutiques. Comme vous le savez, les maux de tête peuvent servir non seulement de symptôme, mais aussi de signal d’alarme, ce qui indique l’apparition de toute maladie dans le corps.

Cela peut être:

  • infection
  • rhume
  • troubles hormonaux
  • baisse du taux de sucre dans le sang
  • allergie
  • hypertension

Boire une pilule est le moyen le plus simple de se débarrasser de la douleur. Mais pas le plus sûr. C’est pourquoi beaucoup de gens choisissent des options alternatives – des infusions et des herbes médicinales à base de plantes.

Pour utiliser des herbes médicinales dans la pratique médicale, vous devez connaître les propriétés et les effets secondaires d’une plante

Avec la céphalée, les espèces végétales suivantes sont utilisées:

  • oseille
  • dogrose
  • camomille
  • absinthe
  • tanaisie
  • primevère
  • menthe
  • Schisandra
  • lavande
  • chopper
  • kiprei
  • Kalgan
  • le ginseng
  • gravier
  • verveine
  • basilic

Un effet analgésique peut avoir:

  • célandine grande
  • hellébore
  • menthe poivrée
  • belladone
  • dope
  • le sureau
  • anis
  • aérien aéré

Pour le traitement des maladies du système nerveux, utilisez:

  • houblon commun
  • camomille médicinale
  • viburnum
  • calendula
  • origan
  • ortie blanche
  • rang
  • Cudweed noyé
  • printemps adonis

Selon la statistique actuelle, plus de 500 000 espèces de plantes poussent dans la nature. Médicinal d’entre eux est un ordre de grandeur plus petit. Les phytothérapeutes croient également que, pour le moment, ils n’ont pas divulgué et n’ont pas étudié toutes les propriétés médicinales des plantes.

Règles d’utilisation des plantes et des herbes

Étant donné que la nature curative et efficace des plantes dépend de la composition des substances biologiquement actives, il est nécessaire de tenir compte du fait que de nombreuses propriétés sont facilement détruites lors de la fabrication du médicament.

Il existe un certain nombre de règles générales qui excluent cette perte:

  • L’effet thérapeutique de la récolte peut réduire l’absence de 1-2 phytocomposants
  • Avant d’appliquer les herbes médicinales dans la pratique médicale, lisez attentivement les propriétés de chaque plante
  • Avant de commencer le traitement avec des herbes, assurez-vous de consulter votre médecin
  • La phytothérapie nécessite un traitement suffisamment long, contrairement au médicament
  • dans les frais qui ont une propriété analgésique, il est utile d’inclure des plantes à haute teneur en sels minéraux et en vitamines
  • pendant la période de traitement devrait être le mode optimal de repos et de travail

Application de formes posologiques

Pour la préparation de médicaments à domicile, il est nécessaire d’utiliser des plantes médicinales fraîches.

Cela peut être:

  • les racines
  • ampoules
  • fruits et baies
  • graines et reins
  • inflorescences et fleurs
  • écorce
  • des feuilles
  • l’herbe

Les rhizomes et les tubercules doivent être préalablement séchés. Ainsi, ils conserveront la plupart des substances biologiquement actives, abandonnant ainsi l’eau contenue dans ces substances. Après séchage, toutes les parties des plantes sont broyées et mélangées séparément.

Stocker les matières premières médicinales dans un récipient en étain ou en verre

Préparez les médicaments à la maison de différentes manières. Vous pouvez utiliser une récolte de plantes ou utiliser un seul type d’herbe. Tout dépend de la recette sélectionnée, qui doit être observée avec une précision particulière.

Pâtes, poudres et poudres

Les types de préparation des médicaments dépendent largement des constituants chimiques de cette composition, qui doivent être extraits des matières premières végétales. Il prend également en compte l’efficacité et la commodité de l’utilisation à domicile. Les formes les plus simples qui peuvent être facilement préparées à partir de plantes sont le gruau et les poudres. Ils peuvent être appliqués en tant que produits semi-finis ou indépendamment.

Remèdes à base de plantes
Remèdes à base de plantes
Photo: Shutterstock

Kashitsa est une forme posologique semi-liquide fabriquée à partir de plantes fraîches. Ils passent dans un presse-agrumes ou un hachoir à viande. Après avoir enlevé le jus en excès, vous pouvez obtenir une bouillie à base de plantes. Le degré de viscosité est choisi individuellement. Utilisez un gruau médicinal sous forme de lotions, enveloppements, compresses et bandages, en imposant aux parties malades du corps. Souvent, ces composés sont utilisés pour la préparation de pâtes, d’onguents ou d’huiles végétales.

La poudre est une forme posologique composée de fleurs, de tubercules, de racines, de feuilles, d’herbes et d’autres parties de la plante soigneusement séchées, broyées dans un certain état.

Pour une préparation rapide, un moulin à café manuel ou mécanique est souvent utilisé. Les poudres sont consommées par voie orale, avec du lait ou de l’eau.

Ils sont également utilisés pour la préparation de médicaments plus complexes:

  • les thés
  • des extraits
  • teintures
  • infusions
  • décoctions
  • les huiles
  • coller
  • onguents

Il est également intéressant de lire: nettoyer les vaisseaux avec des remèdes populaires.

About

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

1 + = 8