une augmentation des lymphonodes inguinaux
Une augmentation des ganglions inguinaux est un signe du processus inflammatoire
Photo: Getty

Causes des ganglions inguinaux élargis

Les ganglions lymphatiques filtrent le liquide lymphatique provenant des jambes, de l’abdomen, du périnée, des organes génitaux et des fesses. Chez les personnes en bonne santé, les nœuds ne sont pas ressentis par palpation (sondage). Une augmentation des lymphonodes inguinaux suggère qu’une infection est entrée dans le corps, des processus inflammatoires ou des tumeurs se sont formés.

Les modifications des ganglions inguinaux sont une conséquence des maladies sous-jacentes. Ceux-ci comprennent:

  • pathologie de la peau – dermatose, neurodermatite, eczéma;
  • les infections sexuelles, les maladies vénériennes, le virus de l’immunodéficience;
  • maladies de nature virale et bactérienne;
  • processus inflammatoires dans les organes pelviens;
  • néoplasmes oncologiques;
  • blessures, brûlures, ulcères trophiques, furoncles.

Chez les enfants, les ganglions lymphatiques peuvent normalement atteindre 1 à 1,5 cm Si la taille est supérieure à la valeur indiquée, il est utile de consulter un médecin pour les raisons.

Traitement des ganglions inguinaux

Le traitement vise principalement à éliminer la maladie sous-jacente. Pour clarifier le diagnostic, votre médecin peut se référer à d’autres recherches: analyse générale et biochimique du sang, ponction des ganglions lymphatiques, les rayons X, le diagnostic à ultrasons, des échantillons histologiques (détection de cellules malignes).

Le traitement traditionnel des ganglions inguinaux peut être à la fois conservateur et radical. Le traitement conservateur implique l’utilisation d’antibiotiques, de pommades et de crèmes d’action antiseptique, la restriction de l’activité physique pendant une exacerbation, des procédures de physiothérapie.

Une thérapie radicale (ablation chirurgicale des ganglions inguinaux) est réalisée si les méthodes conservatrices n’ont pas aidé, et en cas d’évolution maligne aiguë de la lymphadénite. Le nœud est ouvert et libéré du pus.

Après intervention chirurgicale, prescription d’antibiotiques

La détection rapide des causes de la lymphadénite inguinale et un traitement adéquat empêchent la propagation de l’inflammation. Pour prévenir les maladies, il faut éviter les microtraumatismes, les abrasions, les brûlures et les irritations cutanées. Il est nécessaire de traiter les maladies infectieuses à temps pour prévenir l’inflammation des organes pelviens. Il est souhaitable de se séparer des mauvaises habitudes, de faire de la gymnastique et de tempérer le corps.

Lire aussi: retrait du papillome sur la lèvre